"Je veux m'émanciper, dépasser ces contraintes que je rejette.
La marche forcée n'était pas pour moi. Aujourd'hui je veux créer sans limites en m'inventant mes propres étapes pour pouvoir les franchir à mon rythme.
Je suis peintre, et voici mes créations."
 Céline Piguillem alias Line la Toile en l'Air



Ayant enfin accepté son désir d'être artiste autodidacte, Line commence à peine à explorer sa créativité. Elle est en constante recherche de son cadre de création et c'est ce qui confère à son œuvre une grande diversité de thèmes, de couleurs et d'impressions.

Pressée de déposer sur ses toiles les multiples idées se bousculant dans sa tête, elle a choisi de travailler principalement avec l'acrylique. Cette peinture au séchage rapide lui permet de mieux saisir son imagination sur l'instant et de canaliser plus facilement les images qui défilent derrière ses yeux.
Line puise ses futurs sujets aux portes du sommeil. Elle a pris pour habitude d'utiliser un état méditatif comme transition à ses nuits, et c'est au cours de ces voyages semi-oniriques et sur le seuil de son inconscient qu'elle libère les représentations qu'elle essaiera ensuite de retranscrire du bout de ses pinceaux.
De ces balades aériennes nait un univers à la frontière de l'abstrait où l'émotion et la suggestion éclipsent les contraintes que l'on peut ressentir les deux pieds sur terre et la conscience bien éveillée.
A côté de ce monde ineffable, Line aime également exprimer une fantaisie bien palpable, c'est là que naissent les emblématiques Dino qui parsèment son œuvre et tiennent pour l'artiste un rôle presque totémique.

Devant l'hétérogénéité des tableaux contemplés, le public éprouve souvent un sentiment d’incompréhension. Puis peu à peu, la sensation émerge et le•la spectateur•trice peut percevoir un écho appelant son propre inconscient.